Comprendre ce qu’est la rentabilité de votre investissement locatif

Lorsque vous achetez un bien immobilier dans le but de le mettre en location, on parle d’un investissement locatif. Cela signifie que vous attendez à ce que cet achat puisse améliorer vos revenus, notamment si vous avez prévu quelques travaux de rénovation afin de le rendre plus confortable pour les locataires ou tout simplement pour que votre immeuble puisse se conformer aux normes en vigueur. Mais d’investir le moindre euro, il est toujours conseillé de se pencher sur la rentabilité de votre investissement locatif. De quoi s’agit-il exactement ?

Pour ceux qui ignorent la signification de ce terme assez technique, il s’agit en fait de connaître précisément ce que votre placement vous rapporte. Cela vous permet ensuite de ramener ce rendement d’un investissement locatif par rapport à la moyenne du quartier ou de la ville où le bien est situé afin d’avoir une idée de la rentabilité de votre investissement immobilier. C’est donc l’élément principal dont tout investisseur doit tenir compte lorsqu’il de placer son argent dans un bien dans l’objectif de le mettre en location par la suite. La première chose à faire est par conséquent de calculer le rendement brut de l’investissement. Pour obtenir cette valeur, il faut tout simplement multiplier par 12 le loyer mensuel puis diviser par le prix d’achat du bien en question avant de multiplier par 100.

Divers moyens pour évaluer la rentabilité de votre investissement locatif

Nous avons vu comment estimer de manière très simple la rentabilité de votre investissement locatif. Mais ce calcul ne reflète pas la réalité dans la mesure où, en tant que propriétaire, vous devez supporter un certain nombre de charges, ce qui diminue automatiquement les revenus que vous pourrez tirer de votre investissement locatif. Ce qui nous amène à calculer le taux de rentabilité net de celui-ci. Dans ce cas, vous devez d’abord soustraire de votre loyer mensuel toutes les charges non récupérables, les frais de gestion, les impôts, l’impôt sur la fortune (ISF) ainsi que la taxe foncière. C’est cette valeur que vous allez multiplier par 12 puis diviser par le prix d’achat total du bien avant de multiplier par 100. Il s’agit d’une méthode un peu plus précise pour évaluer la rentabilité de votre investissement locatif. Notons qu’il existe un grand nombre d’outils de simulation disponibles sur Internet et qui permettent de répondre aux besoins de précision des investisseurs. Par la même occasion, ceux-ci peuvent ensuite comparer le taux calculé par le biais de simulateurs en ligne avec la moyenne du quartier ou de la ville où le bien en question est situé. Il s’agit d’une excellente solution et d’un outil objectif à la disposition des investisseurs pour leur donner l’opportunité de prendre la bonne décision pour la continuation de leur projet ou non.

Des indices importants à prendre en compte

Il convient de souligner que le rendement locatif moyen brut tourne autour de 5,9 % dans l’Hexagone. Cependant, il existe des écarts considérables entre les plus grandes agglomérations de France. En effet, s’il est de 3,5 % seulement à Paris, il peut atteindre plus de 7 % dans certaines métropoles comme Rennes, Strasbourg ou Lille. Par ailleurs, le fait de recourir à un crédit permet également d’augmenter ce taux, profitant de l’effet de levier engendré par l’emprunt immobilier.